LA PROTECTION DES VITRAUX

La protection efficace des vitraux anciens de valeur apparaît de plus en plus comme une nécessité, particulièrement pour les vitraux fortement restaurés, fragiles ou ceux exposés à des risques élevés. Le type de protection dépend essentiellement des conditions de chantier et du cadre architectural, mais aussi de l’environnement des vitraux à protéger, du niveau de risques, de l’impact visuel et, bien sûr, du budget disponible. La discrétion du système proposé et le respect architectural du bâtiment sont cependant toujours recherchés. Différents types de protection peuvent être ainsi proposés.
PROTECTION PAR VERRE

Différents type de protection en verre peuvent être envisagés pour la protection des vitraux :

  • double-verrière sur châssis existant avec ventilation isothermique,

  • double-verrière avec sur-châssis en aluminium laqué discret,

  • double-verrière sur pince inox,

  • double-verrière avec sur-châssis en acier, complet où à joints vifs,

  • double-verrière en verre thermoformé, patiné et maté,

  • intégration de vitraux en double-vitrage

Le verre peut être ordinaire clair, feuilleté anti-effraction, trempé ou trempé-feuilleté, avec du verre anti-reflet, du verre anti-UV, du verre de restauration laminé, ...

La protection par vitrage présente les avantages d’une protection efficace et précieuse des vitraux contre les intempéries, source majeure de dégradation, ce qui en accroît sensiblement la durée de vie. Elle assure aussi un meilleur confort thermique du bâtiment. Le reflet du verre peut cependant s’avérer un obstacle important dans certains cas.

Les matériaux synthétiques comme le polycarbonate ne constituent par contre qu’une alternative à court terme (pour des protections provisoires par exemple), leur vieillissement étant rapide et l’effet de l’électricité statique sur les vitraux mal appréhendés.

PROTECTION PAR GRILLAGE

Sont généralement envisagés ici les treillis en acier galvanisé sur cadre en acier galvanisé ou les grilles tout inox. L’essentiel étant d’assurer une tension suffisante pour éviter tout contact avec le vitrail en cas d’impact d’un objet lourd.

Les protections par treillis restent une alternative à considérer lorsque le placement de vitrages n’est pas à recommander ou pour des questions de budget, bien qu’une grille de bonne qualité et bien conçue ne soit en définitive pas souvent beaucoup plus coûteuse. Les protections métalliques ne protègent évidemment pas les vitraux des intempéries.

PROTECTION PAR FILET

Il s’agit de filets en nylon à maille carrée de 20 x 20 mm tendus sur câbles inox.

Cette technique est peu coûteuse et fort discrète mais ne protège les vitraux que des impacts les plus grossiers.

CONTACT :

Vitraux d'art debongnie

Rue des Montagnes 2 - 1450 CHASTRE - BELGIQUE
TÉL. 010/65 86 80 - FAX 010/65 02 86 - vitraux@debongnie.be